Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le site officiel des années 90

Les années 90 : Actualités, Musique, TV, Sport, Radio, Films, Politique, Peoples. Le site des années 90.

Qui est réellement Corbier ? (Vidéo)

 Orphelin de père à deux ans, il passe une partie de son enfance dans la Somme. Après des études très secondaires, il reprend la guitare que son frère vient de laisser tomber en partant au service militaire. À son retour, le jeune François a déjà écrit une vingtaine de chansons ; les deux frères décident alors de tenter l'aventure du cabaret et montent un éphémére numéro de duettistes sous le nom de Gouate & Mallat en 1962. Après avoir vu Claude Serra (père d'Éric Serra) faire des chansons flash, il reprend ce concept.

En 1964, il rencontre son maître ès-chansons Georges Brassens à Bobino. Celui-ci l'écoute et l'encourage à chanter. Deux ans plus tard il crée le «Mouvement Bichebochien» dont il est à la fois le Maître et le Disciple. Il présente un spectacle de chansons flashs, « Ne nous flashons pas » (40 chansons en 20 minutes). En 1967 il devient gentil organisateur au Club Med. Il rencontre Jean-Pierre Elkabach, qui le fait entrer à France Inter.

En 1968 il sort son premier disque, produit par Alain Barrière qui lui trouve son pseudonyme. En mai, il effectue une grande tournée dans les usines en grève avec entre autres Georges Moustaki et Maxime Le Forestier. En 1969 il tourne avec Alain Barrière, Serge Lama, Michel Sardou...


En 1970 il fait une rencontre déterminante avec Jean-Louis Foulquier dans un cabaret de Montmartre. De chanteur, il devient chansonnier. De 70 à 87 il chante dans divers cabarets : l'Écluse, l'Échelle de Jacob, le Port du Salut, le Don Camilo, la Villa d'Este, le Caveau de la République, le Théâtre de 10 heures. Il participe à de nombreuses émissions de radio sur France Inter, Europe 1 ou RTL, et de télévision sur France 3, RMC et la RTBF. En 1981 il tourne au Québec.


Après des années de cabaret, Jacqueline Joubert, après l'avoir entendu au Caveau de la République, propose de l'engager en le voyant faire rire des enfants lors d'un spectacle. Il a alors 38 ans. Pendant de nombreuses années, il est l'un des animateurs phares des émissions jeunesses de la télévision française dans Récré A2 à partir de 1982, puis plus tard sur proposition de Jean-Luc Azoulay avec le Club Dorothée sur TF1, à partir de 1987. Il fut en outre comédien dans la sitcom Pas de pitié pour les croissants entre 1987 et 1991, diffusée sur TF1.

Il sortira divers 45 tours produits par AB Disques, « Nous les mille-pattes » (1984), « Le nez de Dorothée » (1986), « Sans ma Barbe » (1987/1988), « Laissez les mamies faire » (1995). En 1985 il fait la première partie de Michel Lagueyrie à l'Olympia.

Fin 1996, il quitte le Club Dorothée. Il reprocha notamment aux producteurs du Club Dorothée de ne pas l'avoir fait suffisamment chanter, alors qu'il se considérait davantage comme un chanteur pour enfants que comme un animateur de télévision. Il fera son retour au Club Dorothée de juillet à août 1997 pour vivre les dernières aventures du Club Dorothée Vacances avant l'arrêt de l'émission. Désireux de passer à autre chose, il se tourne vers ses premières amours : la scène, une reconversion qui ne fut pas sans difficulté, notamment sur le plan financier.


CORBIER CHANTE " SANS MA BARBE" au CLUB DO  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Corbier sera toujours corbier merci l'artiste
Répondre