Le scandale de l'association L'ARC et Jacques Crozemarie 1991

Publié le 30 Octobre 2009

 L'association et son président sont visés dès avril 1988 par un rapport de l'inspection générale des affaires sociales qui dénonce la mainmise du président Jacques Crozemarie sur le pouvoir de décision de l'affectation partiale des dons pour la recherche

L'affaire débute réellement en 1991 par un rapport confidentiel de l'inspection générale des affaires sociales dénonçant les énormes dépenses de l'ARC, qui semblait consacrer 72% des sommes versées par les 3,5 millions de donateurs à son fonctionnement et sa publicité, et seulement 28% à la recherche contre le cancer. En 1996, un juge d'instruction est désigné et rapidement, Jacques Crozemarie, qui maintient que 45% des ressources de l'association ont été affectées à la recherche en 1993, est mis en examen.

Un rapport de la cour des comptes française, publié en 1993, confirme le premier rapport en affirmant que 27 % seulement des sommes collectées sont attribués à la recherche. La cour précise aussi que certains agissements semblent relever de l'abus de biens sociaux, et saisit ainsi les autorités judiciaires. L'affaire prend de l'ampleur quand les médias diffusent les premières informations sur ces dérapages.


En 1996, l'équipe dirigeante de l'ARC est entièrement renouvelée et Jacques Crozemarie est évincé de l'association
.

Cet article est là pour rappeller un fait passé, mais pas pour discrédité l'association l'ARC qui existe encore et qui a besoin de vos dons pour remplir sa mission.
Si vous souhaitez donner à l'association allez sur http://www.arc-cancer.net/


Pour nous écrire, une seule adresse blog90@hotmail.fr

Rédigé par Blog90

Publié dans #Evènements90

Repost 0
Commenter cet article