Media90 : Maxximum "la nouvelle musique A son maxximum"

Publié le 8 Mai 2010

 

 

 

Si vous demandez à un trentenaire, voire même à un quarantenaire, de vous parler du paysage radiophonique des années 90, il se peut que vous entendiez parler de la radio Maxximum.

 

Ils vous parleront aussi d’un son qui révolutionnait son époque et d’une équipe d’animateurs hors du commun.

 

 

 

18 ans après sa disparition, cette radio tient encore aujourd’hui une place de choix dans le cœur de nombreuses personnes, et malheureusement a été fauchée trop vite, dans la fleur de l’âge.

 

Elle était totalement innovatrice pour son époque, car elle diffusait essentiellement du son joué en discothèque (On était à l’époque aux prémices de la techno)

 

 

 

Mais commençons par le commencement :

 

 

 

 

 

En décembre 1987, nait Aventure Fm, radio détenue entre autre par l’armée.

 

Durant l’année 1988, la CLT (Compagnie Luxembourgeoise de Télévision), qui était propriétaire de la radio RTL, décidé d’acheter une partie de son capital, pour en faire un réseau pour jeunes.

 

 

 

Le lundi 23 octobre 1989 est une révolution pour la bande Fm. : Maxximum est lancée, avec Eric Hautville à sa tête et un slogan : La Musique à son Maxximum. La station jouera la carte de l’originalité avec un son diffusé nulle part ailleurs. En effet, elle fait découvrir à ses auditeurs, les musiques de demain, tels que la house, la techno, la dance, beaucoup d’imports et de titres que l’on n’entend pas sur les autres radios.  Et une équipe de jeunes animateurs tels que Pat Angeli, Cocto, Fred Rister, Lorenzo Pancino…

 

 

 

 

 

De nombreuses fréquences sont ouvertes dans toute la France. L’esprit de la station envahi peu à peu l’hexagone.

 

En septembre 1990, Maxx abandonne ses studios et s’installe au Forum des Halles, en plein Paris

 

A l’octobre 1990, quand la station souffle sa première bougie, elle atteint son premier point d’audience nationale.

 

 

 

Jusque là, on pourrait croire que tout va bien, mais l’histoire en décida autrement.

 

 

 

En effet, la loi anti concentration des médias, qui interdit à une radio qui peut être captée par 30 millions d’auditeurs (en l’occurrence RTL, car elle est toujours détenue par la CLT), d’être actionnaire majoritaire d’une autre radio, reçue par 15 millions de personnes. La CLT se retrouve alors dans l’obligation de fermer certaines de ses fréquences.

 

Et ça ne s’arrête pas là, fin décembre de cette même année, le CSA demande à Eric Hautville de choisir entre la radio RVS dont il est le propriétaire et Maxx qu’il dirige pour le compte de la CLT. Il choisit la première et laisse la place à Hervé Rony pour diriger Maxximum. 

 

  

 

 

 

 

A l’été 1991, la fusion entre Maxximum et Metropolys, et une station crée dans la région de Lille s’amorce.

 

 

 

Le 3 octobre de cette même année, Alain Weil prend direction de la station, et veut lui donner un nouveau souffle. Quand la fusion prendra effet, les noms de Maxximum et de Metropolys disparaitront, et l’orientation musicale changera.

 

La fusion est annoncée sur l’antenne des deux radios le 30 décembre 1991. Les Maxximaniques (C’est le nom donné à tous les fans de cette radio. On peut encore en trouver beaucoup sur internet) ne cachent pas leur inquiétude

 

 

 

Le 6 janvier 1992, est un jour de deuil pour eux.

 

En effet, à minuit, Maxximum disparaît, laissant orphelin des milliers d’auditeurs. Ils submergent alors les studios et RTL, de courriers, de coups de téléphone, de fax. Le même jour est organisé un sit-in dans les locaux de M40. Le 13 janvier 1992, un défilé est organisé devant les locaux de la radio RTL.

 

Le 1er février 1992, une gigantesque manifestation de 5 heures est organisée, près du Palais Royal, face au ministère de la culture. Une délégation sera reçue par le CSA, mais malheureusement, cela ne changera rien.

 

 

 

Le mp3 des dernières minutes de Maxximum, est dispo sur internet. Je l’ai écouté plusieurs fois, et à chaque fois je ressens la même chose, une sorte de frustration.

 

Entendre durant ces quelques minutes, où Fred Rister, qui avait ouvert l’antenne en 1989, et est chargé de la rendre pour de bon en début d’année 1992, se mettre à pleurer et à se faire couper, sauvagement, n’ayons pas peur des mots, par l’arrivée de M40 à minuit, ça aurait presque le don de me coller la larme à l’œil.

 

 

 

Il faudra attendre le début des années 2000, pour voir Maxximum revivre, en effet cette année ci une webradio est montée par quelques Maxximaniaques et porte le nom de Maxxima

 

En 2007 une autre webradio est crée par Airplay, mais celle-ci n’a rien n’à voir avec sa grande sœur. On apprendra un peu plus tard dans l’année que le PDG du label Airplay records a acheté la marque Maxximum à RTL

 

  

 

 

 

 

En ce qui concerne M40, elle est haie dés le début par tous les anciens auditeurs de Maxx.

 

 

 

Elle est calquée sur un modèle espagnol qui fonctionne très bien : Los 40 Principales.

 

Le M correspond aux M de Maxximum et Métropolys, 40 comme son modèle espagnol.

 

Avec son slogan : La radio qui repeint la FM, le changement est radical au départ. Disparition de la dance music et beaucoup de nouveauté francophones)

 

 

 

Au fur et à mesure, la station ré inclura la dance, avec l’apparition de deux émissions phares de la station (pour tous les fans de dance 90) : Maxi Dance présenté par Pat Angeli et Tous en Boite, présenté par Pascal Rémy.

 

 

 

Mais malheureusement le succès n’est pas au rendez vous :

 

Avec la loi Carignon du 1er février 1994, qui assoupli la loi de novembre 1989, fait passer le nombre de personnes de 15 millions de personnes. à 150 millions de personnes, la CLT reprends possession de la station. Avant, elle a acheté aussi Fun radio et dispose de deux radios destinés aux jeunes. Elle voudrait rechanger son nom, et son format.

 

Et de plus, elle figure à la traîne dans les sondages.

 

 

 

 

rtl1.jpg

 

  

 

La CLT avait un projet appelé : RTL – MUSIC INFO, qui proposerait des infos toutes les 30 minutes et serait diffusée depuis la rue Bayard, studios d’RTL, mais le CSA refuse le projet.

 

 

Alors, la CLT lance son nouveau programme RTL 1 le matin du 18 janvier 1995. Le président du CSA rappelle la CLT à revenir à M40 dans les plus brefs délais, mais cette dernière refuse. Quelques jours plus tard, arrive à la tête du CSA Hervé Bourges, et ordonne le retour de M40. Elle s’exécute alors, mais le nom de la station M40 n’est rappelé que 4 fois par heure ( 2 fois par demie heures) et ne programme plus de publicité en national.

 

 

 

Le 6 mars 1995, elle devient RTL 2, celle que l’on connaît aujourd’hui.

 

  

 

 

rtl2pub1995.jpg

 

 

 

 

 

But, MAXXIMUM IS NOT DEAD !!!

 

 

 

 

http://www.maxximum.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Tout le monde en parle 1998 - France 2 

"Barbie girl" du groupe AQUA (Vidéo) 

Tang marque disparue au début des années 90  

 

Rédigé par Lydie

Publié dans #Media90

Repost 0
Commenter cet article

Blondie 20/05/2010 09:24


C'est toute ma jeunesse Maxximum. Article super